Juanita Millan Hernandez
Security Arrangements
Juanita Millan Hernandez

JUANITA MILLAN HERNANDEZ (Colombia – Security Arrangements) has, while on the Standby Team, supported the Sudan peace process, provided security arrangements expertise in support of the Libyan-led ceasefire monitoring mechanism, and regarding the situations in El Salvador, Mozambique, Ukraine and Yemen. Prior to joining the SBT, she served for seven years as Adviser to the High Commissioner for Peace of Colombia during the Havana Peace Talks with the FARC. In 2014, she was appointed by former President Juan Manuel Santos to become a member of the Sub-Commission on Ending the Conflict, a technical working group responsible for the design of the Ceasefire and Disarmament process. The same year, she assumed a position in the Sub-Commission on Gender, advising on the gender-sensitivity of the agreement’s provisions. After the signing of peace accords, she was part of the Tri-Partite Ceasefire Monitoring and Verification Mechanism, focusing on gender-sensitivity, security guarantees, as well as the reincorporation of FARC combatants. She also advised the Colombian Government on potential configurations of talks with the ELN. She speaks English and Spanish.

 

JUANITA MILLAN HERNANDEZ (Colombie – Dispositifs de sécurité) a, durant son mandat au SBT, soutenu le processus de paix au Soudan, fourni son expertise en matière de dispositifs de sécurité en soutien au mécanisme de surveillance du cessez-le-feu conduit par la Libye, et relativement à la situation au Salvador, au Mozambique, en Ukraine et au Yémen. Avant de rejoindre le SBT, elle fut pendant 7 ans conseillère du Haut-Commissaire pour la paix en Colombie lors des pourparlers de paix de La Havane avec les FARC. En 2014, l’ancien président colombien, Juan Manuel Santos, l’a nommée membre de la sous-commission chargé de la conception du cessez-le-feu et du processus de désarmement. Elle a aussi occupé un poste au sein de la sous-commission chargée de veiller à la prise en compte du genre dans les accords finaux. Après la signature de l'accord, elle a fait partie du mécanisme tripartite de surveillance et de vérification du cessez-le-feu, se concentrant sur la mise en œuvre des perspectives de genre, les garanties de sécurité, ainsi que la réintégration des anciens membres des FARC. Elle a également conseillé le gouvernement national sur les configurations potentielles des pourparlers avec l’ELN. Elle parle l’anglais et l’espagnol.

 

 

Go back to the Standby Team 2022